Portrait de savant : Dimitri Mendeleiev


Informations

Auteur(s)
 :  Danielle Fauque Professeure agrégée de sciences physiques et docteur en histoire des sciences
Thème  :  Portraits de savants
Agora des Savoirs  :  Saison 4 : Usages des savoirs et des sciences RSS
Lieu  :  Centre Rabelais, Montpellier
Date  :  22 mai 2013
Langue  :  Français  
Télécharger  :  Format SD - Format HD
Licence  :  Licence Creative Commons

En résumé

Dimitri Mendeleiev et la classification périodique des éléments

Le tableau périodique des éléments est aujourd’hui un incontournable tant dans l’enseignement que dans la recherche ; il fait partie intégrante de notre culture générale et apparaît comme une vérité établie. La proposition de Mendeleiev se situe dans une période de bouleversement en chimie et dans un flux d’informations nouvelles, tant sur le plan théorique, avec une théorie atomique qui s’affirme, que sur le plan industriel, avec l’expansion sans limites de l’industrie des colorants artificiels et de ses corollaires. Le congrès international des chimistes à Karlsruhe en 1860 avait été l’occasion pour Stanislao Cannizzaro de préciser les définitions de l’atome et de la molécule, propositions qui confortèrent le jeune Mendeleiev dans ses choix théoriques. En groupant les éléments aux propriétés voisines par famille naturelle, la périodicité apparaît : « les propriétés chimiques sont des fonctions périodiques de leur poids atomique ». Le chimiste russe n’est pas le premier à tenter cette aventure, mais le tableau qu’il fournit est le plus fécond. Cependant, la première version qu’il publie en 1869 n’est pas acceptée immédiatement. Ce sont les découvertes du gallium (1875), du scandium (1879) et du germanium (1886) prédites par ce tableau, qui le firent reconnaître comme une clé pour la chimie…

Danielle Fauque est l’auteur de Lavoisier et la naissance de la chimie moderne (Vuibert).


© 2006 - 2017 MSHSUD.TV