Origine et avenir des systèmes familiaux


Informations

Auteur(s)
 :  Michel Miaille Professeur émérite de droit et de sciences politiques, université de Montpellier 1, co-président du comité scientifique de l’Agora des savoirs
Emmanuel Todd Démographe et Ingénieur de recherche à l’INED
Thème  :  Conférences 2012-2013
Agora des Savoirs  :  Saison 4 : Usages des savoirs et des sciences RSS
Lieu  :  Centre Rabelais, Montpellier
Date  :  30 janvier 2013
Discipline  :  Sociologie
Langue  :  Français  
Télécharger  :  Format SD - Format HD
Licence  :  Licence Creative Commons

En résumé

Pourquoi donc étudier la diversité des structures familiales traditionnelles, et ce pendant plus de vingt ans ? Parce que cette diversité même permet d’expliquer les différentes trajectoires qu’a prises, aux quatre coins du monde, la modernité : la famille nucléaire absolue anglaise fut le substrat de l’individualisme et du libéralisme politique ; la famille nucléaire égalitaire du Bassin parisien légitimait l’idée a priori d’une équivalence des hommes et des peuples ; la famille souche fut en Allemagne et au Japon le socle d’idéologies ethnocentriques ; la carte du communisme, enfin, recouvrait celle de la famille communautaire. Aujourd’hui, ces systèmes familiaux mutent, dans les pays les plus avancés comme dans les pays émergents. Mais ces mutations n’échappent pas à des déterminations très anciennes. Entre l’invention de l’écriture et l’âge d’internet, comment la famille a-t-elle évolué ?


© 2006 - 2017 MSHSUD.TV