Programmes MSH


Afficher toutes les vidéos

A l’issue de notre projet précédent, (Projet MSH 2009-2010) la thématique de l’aide aux aidants de personnes dépendantes s’est imposée à nous par ses aspects fédérateur et prioritaire. Ce programme transdisciplinaire et translationnel original (Programme 2010-2012), permettrait d’en être le support La problématique contemporaine de l’aide aux personnes dispensant différents types d’aides (les aidants) aux personnes dépendantes de l’aide humaine, est devenue un phénomène de société et un problème majeur de santé publique. Elle répond à la fois à une demande sociétale forte du fait de l’émergence de ce nouveau groupe social particulièrement hétérogène nommé « aidant » et à une commande politique pressante de mise en place de dispositifs d aides aux aidants (liée en partie aux effets de la longévité). Pourtant à l’heure du cinquième risque, de la proposition d un statut juridique de l’aidant, du constat du non recours aux services d’aides, la littérature internationale actuelle laisse apparaître une problématique lacunaire beaucoup plus en amont : qui sont réellement les aidants, quels sont leurs réels besoins ? De la volonté des conceptions professionnelles et technocratiques de l’aide, à vouloir placer l’aidant au centre des dispositifs de prise en charge, à la réalité de leurs échecs, ces faits nous enseignent que ne savons encore que peu de chose sur la complexité des interactions aidants/aidés, du niveau subjectif au plan sociétal. Il y a donc urgence à promouvoir un autre regard de l’aide aux aidants prenant en compte toute sa complexité par un abord à la fois pluri-, trans-disciplinaire et translationnel.

Responsables : Melissa Barkat-Defradas, Anne Marcellini, Marie-Christine Gély-Nargeot

http://www.msh-m.fr/presentation/ar...


Afficher toutes les vidéos

Colloque international les jeudi 16, vendredi 17 et samedi 18 février 2006, CNRS Montpellier et MSH-M.

Colloque international

16 et 17 février, Campus Délégation Régionale du CNRS, 1919 route de Mende
18 février, MSH-M, 17 rue Abbé de l’Epée


Afficher toutes les vidéos

Le multilinguisme, provoqué par les divers mouvements de populations est un phénomène majeur de toutes les sociétés qui se rencontrent. L’Antiquité a connu ce phénomène, en liaison avec les déplacements et les contacts qui se sont multipliés en Méditerranée entre Phéniciens, Grecs, Romains et de nombreuses populations locales. Elle fournit une documentation non négligeable, jamais encore étudiée dans sa globalité, qui sera exploitée à la lumière d’autres contextes.

Responsables : Réjane Roure & Éric Perrin-Saminadayar


Afficher toutes les vidéos

Ce programme s’inscrit dans le cadre du précédent intitulé « le fait religieux interrogé par les chercheurs ». Il propose que chaque discipline, appartenant aussi bien aux sciences humaines qu’aux sciences physiques (au sens large), se saisisse du religieux à travers la question du ou des commencements.

Responsables : Gilles Vidal et Anita Gonzalez-Raymond Contact : cier@msh-m.org


Afficher toutes les vidéos

Représentations des migrants dans les manuels scolaires en contexte méditerranéen ou para-méditerranéen

Un des aspects majeurs des échanges en Méditerranée est constitué par les migrations. Le programme proposé vise à observer et analyser la façon dont des manuels scolaires de niveaux d’âge, de matières et de pays différents, dans un contexte méditerranéen large, présentent les migrants.

Responsable : Bruno Maurer et Michèle Verdelhan


Afficher toutes les vidéos

Ce programme aborde les liens entre territoires et développement durable à travers la question foncière. Il explore ces liens en milieu rural et périurbain dans les pays du pourtour de la Méditerranée et du Sud. Ce programme est construit autour des thématiques (non exclusives) « Production des politiques foncières », « Les dimensions intrafamiliales et inter- générationnelles de la question foncière » et « Question foncière et ressources renouvelables ».

Responsables : Véronique Ancey et Jean-Philippe Colin

Contact : pole.foncier@msh-m.org


Afficher toutes les vidéos

Comment repenser aujourd’hui du côté du monde turco-ottoman et arabe les rapports entre l’Islam et l’Occident depuis le XIXe siècle ? La question engage une double problématique, celle des « occidentalismes » de l’Islam (les constructions musulmanes de l’Occident à partir d’une position dominée) et celle de son occidentalisation (l’ensemble des transformations de l’Islam sous la domination ou l’influence occidentales). On en proposera une approche inter- disciplinaire qui réunira notamment la littérature, l’ethnologie et l’islamologie.

Responsable : Maxime Del Fiol et Claire Mitatre


Afficher toutes les vidéos

L’objectif du programme Médias, écritures et représentations en Méditerranée est d’étudier, dans l’histoire, la manière dont les représentations et les écritures de la Méditerranée vont interagir avec les systèmes médiatiques pour produire des types sociaux, des démonstrations idéologiques et politiques, des lieux communs mais aussi des démarches originales de créateurs et des œuvres d’art. Notre originalité est de nous situer dans un champ dessiné par trois pivots : la représentation de la Méditerranée (de la politique aux types), les médias (entendus au sens le plus large possible comme supports qui configurent la représentation en vue de la diffuser largement) et les arts.


Afficher toutes les vidéos

Il est souvent question, dans nos sociétés contemporaines, de crise des valeurs et de disparition de l’autorité : nous pensons proposer à partir de nos champs de compétences propres une réflexion pluridisciplinaire sur une question qui sature l’espace politique, psychique, littéraire, économique, pédagogique. Que sommes-nous, en apparence au moins, en train de perdre et qu’est-ce que faire autorité ?

Responsables : Marie Blaise et Anita Gonzalez-Raymond

mutations.autorite@msh-m.org


Afficher toutes les vidéos

Le projet PARLONS DE NOUS vise à proposer un système d’analyse semi-automatique des récits présents dans les fora de santé sur le Web. Ces derniers représentent une base volumineuse, riche, variée, unique, atypique de connaissances des perceptions qu’ont les patients de leur maladie et des soins qui leur sont éventuellement administrés. Dans ce contexte éminemment subjectif, la caractérisation et la compréhension de ces perceptions est difficile, mais aussi particulièrement intéressante et instructive dans une perspective d’amélioration des programmes de santé publique.

Responsable : Sandra Bringuay et Florence Galtier


Afficher toutes les vidéos

Porteurs : ART-Dev, GRED.

Contacts : Véronique Ancey, Philippe LavigneDelville

Au croisement des axes 1 et 2 de l’AAP de la MSH-Sud, le programme « POLITERS » poursuit et développe les activités d’animation scientifique de l’équipe-projet du Pôle Foncier de Montpellier en partenariat avec la MSH-S depuis 2012.

Sous la tutelle de l’IRD, du Cirad, de Supagro et de l’IAMM, le Pôle Foncier de Montpellier constitue un espace d’animation scientifique transversal sur le foncier rural dans les pays du Sud. Ses activités se structurent autour de trois principales réalisations.

Au cours de journées thématiques trimestrielles, des chercheurs spécialistes du foncier croisent les perspectives disciplinaires, analytiques et géographiques relatives aux dynamiques sociales autour de l’accès et du contrôle des ressources à base foncière ; les chercheurs et praticiens qui rencontrent l’objet foncier affinent leur questionnement sur le sujet. L’organisation des journées fait un large appel à des chercheurs extérieurs, français, européens ou du Sud, dans la limite des moyens disponibles.

Les journées doctorales du foncier offrent annuellement à des doctorants du Nord et du Sud (15 à 20) l’occasion de présenter leur travail à des spécialistes de plusieurs disciplines, d’échanger au cours d’une table ronde et d’assister chaque jour à une conférence plénière d’un chercheur confirmé.

Edités par l’équipe et accessibles gratuitement sur le site du Pole (www.pole-foncier.fr), les « Cahiers du Pôle Foncier » proposent des résultats de recherche menées par les membres du Pôle et leurs partenaires.

L’audience du Pôle est amplifiée par la diffusion des conférences et des journées thématiques sur le canal MSHSUD-TV.


Afficher toutes les vidéos

POST

Penser les sOrties de guerre au prisme des politiques des reSsources et des crises naTurelles".

Porteurs : ART-Dev, CRISES, GRED.

Contacts : Cécile Jouhanneau, Pierre Journoud, Nancy Meschinet de Richemond

Le projet POST vise à éclairer les sorties de guerre à partir d’un dialogue interdisciplinaire sur les politiques publiques relatives aux ressources naturelles qui y sont mises en œuvre, et à la lumière des travaux récents sur les politiques de gestion de crises naturelles. Il réunit une équipe de chercheuses et de chercheurs, jeunes et confirmés, géographes, historiens, politistes et socio- économistes, qui espèrent incuber des projets de recherche futurs, en complémentarité avec d’autres équipes-projets telles que le Pôle Foncier, centré sur l’animation et la diffusion scientifiques.

POST entend renouveler la réflexion sur les sorties de guerre en croisant deux ensembles de questionnements. D’une part, en quoi la fabrique des politiques des ressources naturelles nous renseigne-t-elle sur des dynamiques territoriales, sociales, politiques et économiques qui échappent aux radars des spécialistes du « post-conflit », si souvent centrés sur les dispositifs visant explicitement la pacification ? D’autre part, quelles pistes de réflexions offrent aux analyses des sorties de guerres les travaux récents menés sur les sorties de crises naturelles, en particulier sur les recompositions territoriales, les jeux d’acteurs et les échelles spatio-temporelles qui y sont associées ?

En soumettant des terrains d’enquête variés, situés aux Suds (y compris au Sud de l’Europe), à ces questionnements interdisciplinaires communs sur les ressources et les crises naturelles, notre équipe- projet mettra en évidence les ruptures et les continuités de formes de gouvernement, de hiérarchies sociales ou encore d’inégalités territoriales qui donnent à voir de façon non-téléologique les fragilités et l’indétermination des situations entre guerre et paix.

Le travail de POST s’organise en trois axes : 1) Dialogue interdisciplinaire sur les catégories d’analyse, 2) Mise en commun des travaux empiriques trans-ressources et internationaux, 3) Partage des recherches à l’interface science/société.

Mots clés : Sortie de guerre ; Ressources naturelles ; Crises naturelles ; Action publique ; Suds


© 2006 - 2017 MSHSUD.TV