L’Open Access et les chercheurs au cœur d’injonctions paradoxales


Informations

Auteur(s)
 :  Hans Dillaerts Maître de conférence, département Information Documentation, ITIC-Montpellier 3, LERASS-CERIC
Activité  :  Neuvième séminaire
Événement  :  NumeRev RSS
Lieu  :  MSH Sud, site Saint-Charles 2, Montpellier
Date  :  16 octobre 2018
Langue  :  Français  
Télécharger  :  Format HD
Licence  :  Licence Creative Commons

En résumé

Le paysage de la communication scientifique est de plus en plus complexe. Nous essaierons dans un premier temps d’expliciter et de (re)définir le(s) périmètre(s) du mouvement du Libre Accès qui est confronté à une hybridation accrue des modèles. Au-delà des tensions inhérentes à ce mouvement, les chercheurs subissent également d’autres injonctions paradoxales de la part des institutions publiques (européennes, nationales, institutionnelles). Nous nous efforcerons par conséquent à travers cette communication d’identifier et de catégoriser l’ensemble desdites injonctions paradoxales auxquelles les chercheurs sont confrontés en soulignant les problématiques et les questionnements qu’elles soulèvent.

Hans Dillaerts est maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’université Paul-Valéry et rattaché au LERASS-Céric. Il est également chercheur associé aux laboratoires de recherche ELICO et DICEN-IDF. Il est spécialisé dans le domaine de l’information scientifique et technique. Ses recherches s’articulent autour des modes de production, de médiation et de diffusion de ressources scientifiques et sont portées par une approche socio-économique qui permet de prendre en compte les problématiques liées à l’offre de contenu (modèles de publication et diffusion, modèles économiques,...) et son usage par les usagers (pratiques informationnelles, pratiques de recherche et de collaborations scientifiques...).


© 2006 - 2018 MSHSUD.TV