La monnaie ciselée par la cité grecque


Informations

Auteur(s)
 :  Éric Perrin-Saminadayar Université Paul-Valéry Montpellier 3
Olivier Picard Agrégé d’histoire, a été membre puis directeur de l’École française d’archéologie d’Athènes
Thème  :  Saison 6 : (R)évolution(s)
Agora des Savoirs  :  Saison 6 : (R)évolution(s) RSS
Lieu  :  Centre Rabelais, Montpellier
Date  :  7 janvier 2015
Langue  :  Français  
Télécharger  :  Format SD - Format HD
Licence  :  Licence Creative Commons

En résumé

En partenariat avec les Mercredis de l’Antiquité

La monnaie n’a pas été créée par la cité, mais par le royaume lydien, qui a su utiliser au mieux ses richesses en or pour construire un Empire en Asie Mineure. Mais elle sera très vite adoptée par la cité qui la remodèle selon ses institutions et ses besoins Cette dualité se retrouve dans la double dénomination de la monnaie Nomisma (objet légal) et Chrèma (objet utile). En adoptant la monnaie, la cité doit se reconstruire elle-même et cela implique d’importants changements dans trois domaines : à la différence du royaume, la cité n’avait pas d’institution pour gérer la monnaie : il lui a fallu en créer ; la monnaie a très vite été utilisée pour faire la guerre ; en retour la guerre suscite les inventions monétaires ; comme le note Aristote, le commerce voit la monnaie s’inscrire dans les vieilles relations de philia (amitié). Les images monétaires et les textes illustrent ces pratiques qui révolutionnent la société grecque archaïque.


© 2006 - 2017 MSHSUD.TV