Le droit... à l’envers


Informations

Auteur(s)
 :  Éric Millard Professeur de droit public à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, membre honoraire de l’Institut universitaire de France, Directeur de l’école doctorale de droit et sciences politiques de Nanterre, Vice-Président de l’association internationale de philosophie juridique et sociale (IVR)
Thème  :  Cycle 2 - Sciences incertaines & savoirs flous : l’incertitude au coeur de la connaissance
Agora des Savoirs  :  Saison 3 : (In)certitude(s) RSS
Lieu  :  Centre Rabelais, Montpellier
Date  :  8 février 2012
Discipline  :  Droit
Mots-clés  :  ambiguïtés     Agora des Savoirs    
Langue  :  Français  
Télécharger  :  Format SD - Format HD
Licence  :  Licence Creative Commons

En résumé

Dans les représentations communes, le droit ne laisse pas place à l’incertitude, et si tel était le cas, ce serait un "mauvais" droit, qui ne remplirait pas ses fonctions naturelles. Objet réputé sûr, il permet une connaissance dogmatique qui construit le juriste comme maître de savoir et de savoirfaire. Ces représentations communes ne résistent pas à l’analyse théorique classique ou critique. Au contraire, celle-ci met en évidence dans le droit ou dans le savoir à propos de celui-ci les ambiguïtés, le flou, les subjectivités, etc. Surtout, elle souligne que les représentations communes sont nécessaires pour que le droit remplisse ses fonctions, justement parce que ce sont des représentations. Voilà deux faces d’un même objet : ce qu’il donne à voir et ce qu’il est, l’endroit et l’envers. C’est cet envers que la conférence entend présenter, en assumant la possibilité d’un savoir juridique incertain, et d’un savoir sur le droit limité.


© 2006 - 2017 MSHSUD.TV