La biologie synthétique, des « chimères » à l’ingénierie. Aspects historiques et épistémologiques


Informations

Auteur(s)
 :  Stéphane Tirard Université de Nantes
Activité  :  Séminaire « Création, innovation et invention dans les sciences : approches pluridisciplinaires »
Programme  :  HiPhis - Histoire et philosophie des sciences RSS
Lieu  :  Université Montpellier 2, France
Date  :  22 Mars 2011
Mots-clés  :  biologie     ingénierie    
Langue  :  Français  
Télécharger  :  Format HD
Licence  :  Licence Creative Commons

En résumé

La biologie synthétique s’impose aujourd’hui comme un nouveau champ disciplinaire et s’illustre par des résultats aussi remarquables scientifiquement que spectaculaires, tels que la synthèse, en 2010, d’un génome complet de bactérie par une équipe du Craig Venter Institute.
Ces nouveaux possibles appellent une réflexion sur la distinction entre synthèse du vivant et biologie synthétique. Nous proposons de l’éclairer par un regard historique et épistémologique porté sur des travaux allant de la Biologie synthétique de Stéphane Leduc, au début du XXe siècle, jusqu’aux récents développements du génie génétique, en passant notamment par certaines approches de la question des origines de la vie.


© 2006 - 2017 MSHSUD.TV